La Course

7 septembre 2018

Autour de vous

RVB-logo-horizontal-avecbaseline-LaCourse-0418

Tout commence à la création de l’association « le Braquet Béarnais » à l’automne 2015 à Pau. A cette époque, Olivier a passé travaillé plusieurs années dans le toursime social et l’animation. Raphaël quant à lui, il fini ses études. Tout deux sont passionnés de vélo, à « pignon fixe ». Ils se rencontrent au cours de virés à vélo et participe à la création des statuts de l’association.

La création du Braquet Béarnais n’est que le commencement. Tout deux font partis des membres fondateurs et réunissent des amateurs de vélo pour partir à la découverte de leur environnement et partager leur passion commune.

 En septembre 2017, Olivier commence à se questionner sur la création de sa propre structure. L’animation et le tourisme solidaire, il en a fait le tour. Il souhaite juste remonter sur son vélo le plus souvent possible. Raphaël quant à lui, vient de finir ses études et se questionne sur son devenir professionnel. L’idée surgit presque instantanément. Ils partent d’un simple constat. Travailler à leur compte, oui. Créer une entreprise, OK,. Mais qui cela leur permette de continuer à pratiquer leur sport favori! Ils vont aller plus loin que ça, ils vont en fait leur profession : Coursiers de plis et colis à vélo.

L’entreprise dépose les statuts en mai 2018 et voilà que nos deux jeunes cyclistes agés de 28 et 21 ans partent en tourné pour présenter : LA COURSE!

J’ai donc eu la bonne surprise de rencontrer Olivier, début Juin sur mon lieu de travail. Il est entré dans le bureau de manière très naturelle et se présent en tant que coursier à vélo. Casque sur la tête, sac à dos fixé tel une carapace de tortue et dépliant à la main. Pour sa 1er semaine d’ouverture de l’entreprise « La Course », il était entrain de démarcher de nouveau client. J’ai immédiatement été conquise!

Coursier à vélo, sans assistance électrique, sur tout le BAB. Sérieusement? Il n’y en a pas beaucoup qui ont le courage de faire ça. Ou tout du moins, de revenir à ça. Car en effet, ce métier n’est pas nouveau. Alors pourquoi pas chez nous, en Pays Basque?

J’ai donc voulu en savoir un peu plus! Après quelques rendez-vous en terrasse de café ou j’ai rencontré le « copilote » Raphaël, j’ai finalement compris leur histoire et leurs motivations.

Leur passion pour le vélo, leur sociabilité et curiosité leur font pousser des ailes, où plutôt leur donnent la force musculaire nécessaire pour pédaler toujours plus vite et toujours plus loin à la rencontre de nouvelles entreprises afin de leur proposer un service simple, efficace et finalement le plus sain du monde! Un plis, un colis jusqu’à maximum 80Kg, ils vous le livrent d’un point A à un point B sur le BAB (voir plus… ) Rien de compliqué en apparence, juste une très grande motivation de leur part, et un grand courage pour se lancer dans la création d’entreprise de ce type.

On ne peut pas parler « d’innovation » dans ce type d’entreprise, mais avec Raphaël et Olivier, c’est le bon sens qui parle et pédale. Revenir à la base, en accord avec leur passion et leur éthique environnementale. La création de leur structure n’a pas pris plus de 6 mois. Le projet aussi simple qu’efficace n’a pas nécessité beaucoup de travail de gestion en amont. Quand à l’étude de projet… personne ne propose un service de ce type sur le Pays Basque. Ils sont donc entré par la grande porte principale en déposant toutes leurs économies pour développer les outils de communication et les équipements nécessaires à leur activité.

Leur réseaux au sein du milieu sportif et associatif ont fait le reste. L’amélioration de leur service s’est fait à travers un « apprentissage » chez l’un des fondateurs de leur association béarnaise, Philippe Steins, lui même coursier à vélo à Grenoble. Objectif : améliorer leur technique de logistique dans le service de livraison.

Équipé des pieds à la tête, leur sac à dos est fabriqué par une entreprise Hongroise spécialisé pour coursier. Complètement étanche, vos colis et plis pourront affronter les 6-9 mois de pluie basque! Leur sacoche en tour de taille qui accueille téléphone, papier, monnaie, prospectus… est créé par une couturière, elle même issue du milieu cycliste. Elle travail à partir de matériaux recyclés: des chambres à air pour la confection de sacoche ultra résistante. Autant dire que « la sacoche est garanti à vie » dixit Olivier!

Tee-shirt et casquette aux couleurs flash sur fond orange et au logo imaginé par un ami dans le métier de la communication; vous ne pourrez pas les louper dans les rues du BAB! Vous pourrez simplement faire un petit écart en voiture ou moto, en pensant au prochain plis que nos jeunes coureurs s’efforcent de livrer à bon port, en temps et en heure, et en gardant en tête que le prochain pourrait être pour vous ou de vous!

Alors haut les cœurs! La nouvelle génération de livraison 2.0 arrive à pédale afin de vous proposer un service simple, efficace et propre!

N’hésitez donc pas à faire appel à eux, à leur offrir un café ou un peu d’eau entre deux tournées, et surtout à les aider dans leur course contre la montre! Une très belle initiative qui a le mérite d’exister et de se donner les moyens de pérenniser l’activité… Car avis aux amateurs, si tout roule, ils auront bientôt besoin d’une nouvelle paire de mollets ultra motivé et passionné!!!

Pour les contacter : 

LA COURSE : site webFacebook / Instagram

Standard téléphonique : 06.69.68.35.32 / contact@la-course.fr

LE BRAQUE BEARNAIS : Facebook

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus